“Ils refusent l’ubérisation”